Bienvenue à Guignicourt

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aide sociale

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées.

Composition

Le CCAS est géré par un conseil d’administration de 13 membres :

  • le maire en est le président de droit
  • 6 membres élus au sein du conseil municipal
  • 6 membres extérieurs habitant la commune et participant à des actions de présentation, d’animation ou de développement social, nommées par le maire.

La gestion du centre est confiée à Mme Sandrine MAJERUS, adjoint administratif.

Missions courantes

Au-delà de sa participation à l’instruction des dossiers d’aide sociale légale, le CCAS a su s’approprier sa mission d’aide sociale facultative en proposant diverses aides.

Les habitants qui peuvent être en situation de fragilité ou même des personnes privées de ressources peuvent être reçus en mairie au CCAS qui évaluera les demandes en vue de les traiter directement ou de les orienter vers les services compétents.

Le service du CCAS instruit les demandes de revenus d’aide sociale des couples avec ou sans enfant à charge et personnes seules domiciliés dans la commune.

Missions diverses

Délivrance de secours exceptionnels définis selon la composition des foyers sous forme de bons d’alimentation, de produits d’entretien ou d’hygiène.

Selon un barème de plafonds de ressources, la commission du CCAS octroie des dégrèvements aux personnes âgées (prise en charge d’une partie des factures d’eau, d’assainissement, délivrance d’un bon de combustible ou d’alimentation d’une valeur définie par la commission du CCAS délivré chaque année en décembre).