Bienvenue à Guignicourt

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

La Reconstruction

Après l’Armistice, de longs mois seront nécessaires à la réorganisation des transports dans notre région, entièrement dévastée. Regagnant péniblement leur village, les habitants se retrouvent face à un spectacle de désolation : « Tout n’est plus que ruines, pans de murs informes, arbres déchiquetés, trous d’obus rapprochés plus ou moins profonds, rues et ruelles recouvertes d’un amas de pierres, de terre et d’objets les plus hétéroclites les rendant difficiles à reconnaître et impraticables, une quasi impossibilité d’identifier les endroits précis de leur ancienne demeure. Tout est à faire et à refaire, il faut totalement réorganiser la vie locale. »

Guignicourt est tout d’abord une cité de pionniers où, avec des planches et des tôles, on reconstruit baraques provisoires, écoles, mairie, gare et église. Avec l’aide des Annamites, le terrain est dégagé. Des entrepreneurs venus du Limousin et même d’Italie façonnent peu à peu un nouveau village. Des familles issues de Pologne, de Hollande ou de Belgique font souche dans ce qui devient déjà notre « nouveau » Guignicourt.

d’après l’exposition « Nos villages durant la guerre » présentée en 2007 et 2014 à la salle des fêtes de Guignicourt