Bienvenue à Guignicourt

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

La Croix de Sarajevo

La présence de cette croix a vocation à perpétuer le souvenir des Guignicourtois inhumés près de l’église, mais aussi le déclenchement de la Grande Guerre, signification héritée de la provenance de la croix.

La croix de Sarajevo a été érigée le 11 novembre 2008, près de l’église de Guignicourt, sur l’emplacement de l’ancien cimetière.

Selon l’usage, de nombreuses générations de Guignicourtois ont été enterrées autour de notre église. Dès 1918, les bouleversements de la guerre et la saturation du site ont conduit au déplacement du cimetière en périphérie du village. Depuis, le souvenir de cet usage s’est estompé alors que bon nombre de sépultures demeuraient enfouies sur place.

D’origine guignicourtoise, le général Patrick Decléty commandait en 1997 le bataillon français, engagé en Bosnie-Herzégovine. C’est à Sarajevo que cette croix lui fut offerte, ville célèbre pour l’attentat du 28 juin 1914 perpétré contre l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche qui préluda à la Première Guerre mondiale.

01CroixSarajevo

Offerte à la commune, cette croix en marbre blanc comporte sur son socle une plaque commémorative de l’événement et une mention de sa double signification :

Croix érigée le 11 novembre 2008
« Je rappelle en ce lieu les sépultures
de l’ancien cimetière de Guignicourt.
Rapportée de Sarajevo par
le bataillon français,
je commémore aussi le déclenchement
de la Grande Guerre. »

Lire le discours inaugural du Général Decléty…