Bienvenue à Guignicourt

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Au carrefour de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, Guignicourt est une petite ville paisible de 2 200 habitants, située à 25 km de Reims et 34 km de Laon, à 4 km de l’A26.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Modèle de croissance raisonnable, Guignicourt se distingue par son cadre de vie agréable et ses manifestations régionalement reconnues.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Aux nombreux commerces et services de proximité s’ajoutent des équipements culturels et sportifs permettant à chacun d’y assouvir sa passion : près de 40 associations sont présentes.

Neufchâtel-sur-Aisne : un livre sur 20 siècles d’histoire

Hervé Paul auteur de « Neufchâtel-sur-Aisne Vingt siècles d’histoire d’un village français » a été reçu par Jean-Marie Lenice président de l’association des Amis du Musée Driant.

Originaire de Neufchâtel-sur-Aisne, Hervé Paul est l’auteur de plusieurs biographies de personnages rémois. Il nous raconte aujourd’hui la riche histoire de ce village voisin à travers les siècles. Neufchâtel-sur-Aisne est un village situé dans la vallée de l’Aisne, à une vingtaine de kilomètres au nord de Reims, limitrophe des départements des Ardennes et de la Marne, au confluent des rivières Aisne et La Retourne, dans une vallée propice à l’agriculture depuis les temps les plus reculés. Le lieu est chargé d’histoire depuis la conquête romaine (Jules César a affronté les Belges fédérés à une dizaine de kilomètres de là en 57 avant J.-C.). Les hypothèses relatives au franchissement de l’Aisne par la voie romaine de Reims à Bavay et aux châteaux de Neufchâtel sont passées en revue. Hervé Paul vous propose de découvrir le village au Moyen Âge (les comtes de Roucy sont les principaux seigneurs de Neufchâtel pendant plusieurs siècles), les périodes troublées de la Guerre de Cent ans et de bien d’autres conflits, le traumatisme des deux guerres mondiales où le village a subi plus de huit ans d’occupation allemande en trente ans : destruction du village (et disparition du lieutenant-colonel Émile Driant, célèbre natif de Neufchâtel) pendant la Première Guerre mondiale, développement et arrestation du réseau de résistance « Liberté » pendant la Seconde Guerre mondiale.

La vie des Neufchâtelois est évoquée à différentes époques à partir des archives disponibles, notamment à travers la carte postale au début du XXe siècle. Nous voyons comment un choix malheureux – le refus de faire passer par Neufchâtel la voie de chemin de fer de Reims à Laon – contribue depuis un siècle et demi au tassement de sa population et de son économie au profit de Guignicourt, devenu chef-lieu de canton lors de la réforme territoriale de 2015.

Dans son livre Hervé Paul retrace la vie du village de Neufchâtel-sur-Aisne agrémenté par de nombreuses illustrations, photos et cartes postales. L’ouvrage, édité par DEFG éditions, est disponible auprès de l’auteur – tél. 03.26.86.37.91, de l’association des Amis du musée Driant (AMD) domiciliée à la mairie de Neufchâtel tél. 03.23.23.80.55 ou auprès de votre libraire. Précision : les droits d’auteur seront reversés à l’association AMD.

Téléchargez le bulletin de souscription ici…

[FIN DE PUBLICATION LE 09/11/2017]