>>> CRUE DE L'AISNE : tendance à la hausse sur le tronçon >>> Télécharger le bulletin Vigicrues ici... >>>

Crue de l’Aisne : s’informer avec Vigicrues

Les précipitations des dernières 48h, entrainent une hausse des niveaux sur des hauteurs d’eau déjà élevées. Les pluies prévues par Météo France dans les prochaines 24h devraient engendrer une nouvelle hausse des niveaux et pourraient accentuer les débordements sur l’amont du tronçon. Le tronçon Aisne moyenne reste placé en Vigilance Jaune. Dans son bulletin du 17/01, le Service de Prévision des Crues Oise-Aisne prévoit une hausse du niveau de l’Aisne à Asfeld et Berry-au-Bac dans les prochaines 24-48 heures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’est-ce-que la vigilance crues ?

Mise en place en 2006, la vigilance crues est fondée sur les mêmes principes que la vigilance météorologique produite par Météo-France. Son objectif est d’informer le public et les acteurs de la gestion de crise en cas de risque de crues sur les cours d’eau surveillés par l’État, dans le cadre de sa mission réglementaire de surveillance, de prévision et de transmission de l’information sur les crues. Chaque cours d’eau inclus dans le dispositif de la vigilance crues apparaît sur la carte de vigilance. Ces cours d’eau sont découpés en tronçons. La commune de Guignicourt est située sur le tronçon de l’Aisne dénommé « Aisne moyenne », comprenant la partie de rivière située entre la confluence avec l’Aire située à Termes (Ardennes) et la confluence avec la Vesle à Condé-sur-Aisne (Aisne).

Sur Vigicrues, une couleur est affectée à chaque tronçon est affecté une couleur : vert, jaune, orange ou rouge selon le niveau de vigilance adapté pour faire face au danger susceptible de se produire dans les 24 heures à venir.

Les niveaux de vigilance

  • vert : pas de vigilance particulière requise.
  • jaune : risque de crue génératrice de débordements.
  • orange : risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.
  • rouge : risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Mesures des 30 derniers jours à la station de Berry-au-Bac (Aisne partielle) – Situation au 05/01/2018

 

Situation actualisée à consulter sur :
https://www.vigicrues.gouv.fr/bulletin-local.php?CdEntVigiCru=5#OA8

Conseils de prudence en cas d’inondation sur :
https://www.inondaction.net/
http://www.gouvernement.fr/risques/inondation
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1108.pdf

L’Aisne moyenne, en détail…

Ce tronçon comprend la partie située entre la confluence avec l’Aire et la confluence avec la Vesle. Deux segments s’y distinguent : l’un entre l’Aire et la Vaux, le second entre la Vaux et la Vesle.

1) Le tronçon entre l’Aire et la Vaux
La rivière s’écoule dans les collines ardennaises en direction du nord jusqu’à Voncq, puis vers l’ouest. Pour les fortes crues d’hiver, lorsque le niveau des nappes est élevé, un apport d’eau important dû aux alimentations souterraines est constaté ; sur la portion Mouron-Givry, cet apport participe à une augmentation du débit évaluée à 30 %. Les plus grandes crues se produisent sur la période allant de novembre à mars. Le débit maximal observé de l’Aisne à Vouziers est d’environ 270 m3/s (12/1993) et de 307 m3/s à Givry (12/1993). Le débit maximal observé du principal affluent, la Vaux, est d’environ 90 m3/s (12/1993) à Ecly.

2) Le tronçon Vaux / Vesle
Sur ce tronçon, la rivière entre dans les affleurements du bassin parisien. Le débit maximal observé à Berry-au-Bac est de 480 m3/s (12/1993) ; les débits maximaux observés des principaux affluents, la Suippe et la Vesle sont respectivement d’environ 16 m3/s (04/2001) à Orainville et de 40 m3/s (04/2011) à Braine.Les plus grandes crues se produisent essentiellement sur la période située entre décembre et mars.

Source : Vigicrues et RIC du SPC Oise-Aisne (Règlement de surveillance, de prévision et de transmission de l’information sur les crues)

 

Fin de publication le 01/05/2018